Gabon : Reminac obtient le décret d’exploitation du Fer de Baniaka

Vues : 11

L’ADG Joe Ariti, a reçu le décret présidentiel qui permettra à sa société d’exploiter et produire le fer sur le site de Baniaka ( situé à environ 70 km au sud de Franceville ) durant les vingt prochaines années, rapporte un communiqué dudit ministère.

LIBREVILLE (Plusinfos)-Après 12 ans d’attente, le ministre des Mines, Hervé Patrick Opiangah, a remis, ce lundi, à l’Administrateur directeur général (ADG) de l’entreprise Reminac, filiale du groupe Genmin, Joe Ariti, le décret présidentiel qui permettra à sa société d’exploiter et produire le fer sur le site de Baniaka ( situé à environ 70 km au sud de Franceville ) durant les vingt prochaines années, rapporte un communiqué dudit ministère.

Selon l’ADG de Reminac, 47 000 m de forages, une étude d’impact social et environnemental, ainsi que toutes les études de faisabilité ont déjà été réalisés.

La société prévoit d’employer entre 500 et 700 personnes de façon directe, et un peu plus de 500 emplois indirects, à travers les prestataires locaux qui interviendront durant la phase d’exploitation.

La phase d’opérationnalisation interviendra au cours du deuxième trimestre de 2025, avec une production de trois millions de tonnes/an, laquelle devrait progressivement augmenter à cinq, puis à dix millions de tonnes.

L’investissement initial pour le lancement du projet est, quant à lui, de 250 millions de dollars, soit près de 125 milliards de F CFA.

REMINAC s’engage, par ailleurs, à construire la route qui permettra l’acheminement du minerai vers le chemin de fer, en vue de son évacuation. Puis, suivra l’installation de la ligne électrique qui alimentera le site, à partir du barrage de Poubara. A cela s’ajoutera la préparation des lieux devant accueillir les infrastructures, ainsi que les premiers gisements.

Selon les orientations des autorités de Transition, transmises par le ministre des Mines, Hervé Patrick Opiangah, il est exigé aux opérateurs économiques d’oeuvrer au développement de leurs zones d’exploitation et du Gabon. Joe Ariti a confirmé la certification RSE de REMINAC.

L’ADG de Reminac n’a pas manquer de remercier le ministre des Mines pour avoir personnellement porté ce dossier auprès du Premier ministre et du président de la Transition. Ce que le membre du Gouvernement a justifié par la grande implication de l’entreprise minière dans la RSE, et sa volonté de s’inscrire dans la ligne fixée par les nouvelles autorités de la République, en contribuant au développement des localités d’exploitation et à la transformation locale du minerai.

Hervé Patrick Opiangah a, toutefois, dit attendre la matérialisation de tous les engagements pris par Reminac et un contrôle rigoureux de l’effectivité des engagements pris par l’entreprise sera régulièrement effectué par les services du ministère dont il a la charge.

En rappel, le projet Baniaka porte sur un gisement de fer se situant dans le Haut-Ogooué, à 70 km environ au sud de Franceville.

Commentaires: 0

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.